Rendez-nous le futur !

2017

Je tiens à m’excuser, mais une fois n’est pas coutume, ce sera un article coup de gueule, et pour cause : on nous a volé le futur ! Quand j’étais un gosse des années 80, il n’était pas question que la technologie évolue de cette manière. Certes, on se doutait que les ordinateurs allaient être connectés à une matrice, on pressentait que l’informatique gagnerait en importance… mais j’imaginais l’avenir autrement. Pour en avoir discuté avec d’autres gens de ma génération, je suis loin d’être un cas isolé. Je me dois donc de parler de ce futur désormais uchronique aux plus jeunes d’entre vous !

Tout avait pourtant si bien commencé. Je me souviens encore de Tron, que j’ai vu au cinéma en 1982 à l’âge de… 5 ans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me rappelle être sorti de la salle en état de choc. Premier contact avec la réalité virtuelle, et cette idée qu’on pourrait entrer physiquement dans un monde digital… à condition d’être dématerialisé par un laser vous découpant en pixels ! Il y avait ce concept fascinant d’un réseau gigantesque dans lequel on naviguait via des vaisseaux, de vraies intelligences artificielles, des jeux mortels… Un Internet radicalement différent de celui qu’on connait aujourd’hui, un espace de liberté, mais déjà la cible de multinationales sans scrupules*.

Peu importe, on piratait ces firmes malfaisantes en connectant son cerveau directement au cyberspace.

hacker

(Bon, ok, vu comme ça, ça craint un peu) Toujours est-il qu’on pensait le progrès technologique exponentiel, et cela se ressentait avec les sublimes peintures de verre de Blade Runner, qui n’ont rien à envier aux effets spéciaux numériques d’aujourd’hui. Dans mon 2019 à moi (l’année où sont censées se dérouler les événements narrés du film de Ridley Scott), on voyageait en voiture volante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On faisait la paix avec un ennemi alien sur Fyrin IV…

fyrine-iv

On se rendait en chasseur stellaire sur Dagobah juste pour écouter les enseignements d’un vieux sage… (oui, je sais, Star Wars se situe dans le passé, ne soyez pas comme ça)

Dagobah.jpg

Bien sûr, on évitait de s’approcher de trop près du palais de Jabba…

Jabba's palace.jpg

On chevauchait des vers de sable sur la planète Dune…

Dune.jpg

Sans oublier une balade sportive sur LV4-26.

aliens-explosion

Bref, on pouvait facilement naviguer à travers l’espace !  Dans les séries hard SF les plus pessimistes comme Cosmos 1999 (diffusée en France dans les années 80) l’Humanité avait bâti une base permanente sur la Lune.

cosmos 1999.jpg

Bien sûr, dans ce futur alternatif tout n’était pas rose. Pollution, terrorisme, drones… La SF de l’époque avait déjà tout prévu. Y compris les dérives des Organismes Génétiquement Modifiés.

the_fly_david_cronenberg-3

Mais même lorsqu’il était cauchemardesque, le futur avait de la gueule, bon sang !

Robocop 3.gif

Et les voyages temporels, ils sont où ?

retour-vers-le-futur-gif

Jeunes lecteurs, j’espère que grâce à ce billet vous aurez une meilleure idée de l’année 2017 telle qu’elle aurait dû être. Je l’affirme avec d’autant plus de force qu’à l’heure où j’écris ces lignes, nous vivons une réalité parallèle dans laquelle les Etats-Unis ont élu un président qui menace d’attaquer la Corée du Nord et l’Iran. Si Trump n’est pas la preuve que nous évoluons dans une uchronie dystopique, je ne sais pas ce qu’il vous faut.

* Si vous ne l’avez pas vue, je vous conseille vivement la suite de Tron intitulée Tron Legacy. La technologie dépeinte dans l’épisode de 1982 continue d’évoluer, au point où le film est une vraie uchronie.

Published in: on février 3, 2017 at 10:47  Comments (16)  

The URI to TrackBack this entry is: https://escroc-griffe.com/2017/02/03/rendez-nous-le-futur/trackback/

RSS feed for comments on this post.

16 commentairesLaisser un commentaire

  1. Dans mon 2019 à moi, après la Troisième Guerre mondiale, Neo-Tokyo est une mégalopole corrompue et sillonnée par des bandes de jeunes motards désœuvrés et drogués, et un sauveur messianique est attendu pour renverser le pouvoir politique, tandis que l’armée cherche à maîtriser dans le plus grand secret la puissance dudit sauveur.
    Posez-vous la question, jeunes gens. Dans deux ans, serez-vous du côté de Testuo, ou de celui de Kaneda ?

    Personnellement, j’ai davantage l’impression de vivre dans le monde de Tous à Zanzibar

    • Hahaha 😀 Pas faux ! Oui, je ne pensais pas qu’on vivrait des événements pareils un jour… Au moins ils vont inspirer une nouvelle génération d’écrivains post-cyberpunks !

  2. Excellent ! Ce qui est intéressant aussi, c’est de voir qu’il n’y avait pas que de l’optimisme dans cette SF mais elle avait un potentiel pour faire rêver (Blade Runner ne décrivait pas une société dénuée de violence ou de pollution, mais quelle claque !). Bon, dire que nous vivons une dystopie… étant une incorrigible optimiste, je dirais bien que la réalité rattrapera tôt ou tard DT, déjà des voix s’élèvent pour demander sa destitution…On peut toujours rêver dans notre monde réel, non ?

    • Oui, j’espère qu’il y aura ce qu’on appelle un « impeachment »… Ce qui est rageant, c’est le temps que ce clown nous aura fait perdre au niveau des politiques écologiques qu’il faut impérativement mener, mais au rythme où vont les choses, je ne le vois pas rester 6 mois au pouvoir.

  3. Moi, je suis née 5 ans après toi donc mon film de référence, c’est plutôt Retour vers le futur. Non, mais sérieusement, ils sont où les overboards et les voitures volantes, quand est-ce qu’on en aura????

    • C’est LA question que je me pose, snif !

  4. Hé oui, et en fait on a eu des types en costards se déplaçant en trottinettes pliantes ! Décevant ! 😀

    • Tu dis ça parce que je me déplace en trottinette ? 😀

      • 😀

  5. 😉

  6. Au risque de radoter, je répète que la réalité est bien plus invraisemblable que la fiction!

    • Mais c’est clair ! Franchement, qui a scénarisé ça ? Ça ne tient pas la route !

  7. Le futur, c’était mieux avant !

    • Clairement ! 😀

  8. Je suis un peu à la bourre mais tu as raison : réenchantons le futur ! 😀

    • Quelle jolie formule ! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :