Le festival de jeu de rôle de Kaysersberg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je reviens d’un petit coin de paradis : Kaysersberg, élu village préféré des Français en 2017. C’est peu de le dire, mais je suis littéralement tombé amoureux de ce coin d’Alsace. La nuit, quand les rues étaient désertées, j’avais l’impression de voyager dans le temps, en me promenant au milieu de maisons datant du XVIe-XVIIe siècle !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À moins que ce ne soit Bree en Terre du Milieu ?

J’ai dormi dans cet hôtel au charme hallucinant

IMG_7904

Le festival était à la hauteur du lieu : les rues étaient envahies de rôlistes déguisés en pirates et d’autres créatures improbables, mention spéciale au prêtre tout droit sorti de Conan le Barbare

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai croisé Starlord

IMG_7915

J

 

 

 

 

 

 

 

 

 


J’ai eu l’immense plaisir de dédicacer à côté de Simon Sanahujas, que je lisais avant même d’être publié. Clin d’oeil du destin, nous sommes désormais chez le même éditeur ! Simon est vraiment un artiste complet avec de nombreuses cordes à son arc, j’ai adoré parler musique avec lui. J’ai beaucoup discuté avec Philippe Auribeau, auteur du mythique jeu de rôle
les larmes du cardinal et de l’Héritage de Richelieu.

Ce fut bien sûr, l’occasion de rencontrer de nouveaux lecteurs, Edouard du studio Agathe, ainsi que Cindy, venue de Savoie pour se faire dédicacer son exemplaire des pirates, un grand moment d’émotion.

 

 

 

 

 

Me retrouver dans ce festival a été une véritable cure de jouvence. Comme je l’expliquais à Octogônes, le jeu de rôle est gravé dans mon ADN, c’est grâce à cette passion que je suis devenu auteur. Kaysersberg a été une révélation, comme si une petite voix dans mon coeur me disait « n’oublie pas d’où tu viens »… c’est pour cette raison que je me suis juré de terminer mon projet de jeu de rôle des pirates de l’Escroc-Griffe. J’ai également beaucoup écrit dans le train du retour, l’univers de mon quatrième roman s’est considérablement étoffé, tout comme sa technologie… j’ai bien avancé.

Je voudrais adresser un immense merci à Gérôme Gaudel pour m’avoir invité à ce festival si attachant, ma libraire, Pierre pour son extrême gentillesse, les bénévoles et bien sûr à Bragelonne. Je n’ai qu’une hâte : revenir à Kaysersberg !

Published in: on avril 24, 2018 at 11:15  Comments (6)  

The URI to TrackBack this entry is: https://escroc-griffe.com/2018/04/24/le-festival-de-jeu-de-role-de-kaysersberg/trackback/

RSS feed for comments on this post.

6 commentairesLaisser un commentaire

  1. Merci pour ce super compte-rendu ! 🙂

    Avoir des lecteurs qui viennent de loin uniquement pour te rencontrer est le plus beau cadeau que peut recevoir un auteur. ❤

    C'est génial si Kaysersberg a été source d'inspiration en te permettant d'avancer sur ton projet lors du voyage retour. ❤

  2. Merci Fred ❤ Oui, c'est le plus beau des cadeaux, je suis chanceux ❤

  3. Oh quelle jolie petite ville, c’est superbe ! De quoi faire un GN ! Tu donnes très envie d’y aller, c’est sûr !

    • Oui c’est le cadre idéal, il y avait d’ailleurs des duels de pirates dans les rues 😃

  4. Ooooh! Ça avait l’air génial!

    • Oui, c’était magique ❤️


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :