Un week-end avec Christopher Priest et autres aventur(ial)es

Je prends enfin un peu de temps pour vous parler d’un festival absolument sublime… l’édition 20018 des Aventuriales était un grand crû ! Comme je vous l’avais annoncé dans mon dernier article, on m’a demandé de présenter le Prestige… en présence de Christopher Priest, et d’évoquer notamment des différences entre le roman et le film, sans déflorer l’intrigue. Inutile de dire que je n’en menais pas large ! Fort heureusement, ma trouille cosmique ne se voit pas trop sur la vidéo…

Avant cette présentation, j’ai quand même eu le temps de dîner avec lui au restaurant autour d’une belle truffade, histoire de lui demander si je ne disais pas trop de bêtises… un moment très convivial. J’ai découvert qu’il n’aimait pas qu’on l’appelle « Christopher », c’est pour cette raison que je l’appelle familièrement « Chris » dans la vidéo. J’ai aussi appris qu’il était très satisfait de cette adaptation… même s’il n’est pas fan du cinéma de Nolan en général (il m’a dit avoir détesté la trilogie Batman !).

Christopher Priest a lui-même ajouté quelques mots avant la projection

J’ai également eu la joie de retrouver mes amis auteurs, et comme je connais la quasi-totalité des invités du salon, je ne citerai pas de noms, de peur d’en oublier ! J’ai aussi rencontré des lectrices et lecteurs de la première heure, ainsi que de nouveaux visages : Jasmin, fan de la Voie de la Colère d’Antoine Rouaud ; Gabriel, 11 ans mais beaucoup de maturité ; un autre lecteur qui m’a conseillé le jeu Dishonored sur PlayStation (et dont j’ai oublié le nom, j’espère qu’il laissera un commentaire ici-même), et bien d’autres belles personnes que je salue au passage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce salon aura toujours une place particulier dans mon cœur, car il s’agit de l’un des premiers festivals à m’avoir invité : nous sommes tous les deux « nés » en 2015. Au fil des ans, les Aventuriales n’ont cessé de grandir, et aujourd’hui je suis vraiment heureux que cet événement soit désormais bien installé dans le paysage de la SFFF francophone. Un grand merci aux organisateurs et bénévoles sans qui rien ne serait possible !

Published in: on novembre 30, 2018 at 10:59  Comments (4)  

The URI to TrackBack this entry is: https://escroc-griffe.com/2018/11/30/un-week-end-avec-christopher-priest-et-autres-aventuriales/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 commentairesLaisser un commentaire

  1. C’est drôle, j’ai l’impression que ça fait des mois… 🙂 . Je compte reprendre une vie sociale normale très prochainement ! ^^ Très heureuse d’avoir pu partager cette séance de cinéma et plein de moments sympas avec toi et tout le monde.

    • Mais en fait ça fait deux mois ^^ Moi aussi je suis heureux, c’était vraiment un super souvenir 😊

  2. Ah, oui, je ne suis pas la seule à faire mes comptes-rendus en retard, dis donc ! :p
    Souvenir magique pour moi aussi. ♥
    Et je trouve les photos dans les nuages juste sublimes… ♥
    Bisous !

  3. Hihi, c’est clair ^^ Oui, c’était vraiment un beau salon… Gros bisous, à bientôt !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :