Jupiter : le destin de l’univers

 

La Science-Fiction et moi, c’est une longue histoire d’amour qui a débuté en 1982, l’année de mes… 5 ans. Je me souviens avoir été ému aux larmes par E.T. et depuis ce jour, j’adore ce cinéma de genre qui nous a offert tant d’œuvres mythiques : Blade Runner, Alien, l’ Empire Contre-Attaque. Trente ans plus tard, j’ai été bouleversé par un autre long-métrage tout aussi extraordinaire : Cloud Atlas, réalisé par les Wachowski et Tom Tykwer.

Dans cette critique, je n’ai pas eu de mots assez forts pour célébrer cette histoire de SF qui, selon moi, approche de la perfection. Après une telle claque cinématographique, dire que j’attendais avec impatience le nouveau Wachowski, Jupiter Ascending, relevait de l’euphémisme ! Même si la bande-annonce laissait deviner un blockbuster orienté action (et sans Tom Tykwer à la réalisation).

L’impression de regarder un blockbuster se confirme dès la première partie du long-métrage avec des séquences space opera absolument époustouflantes : les auteurs de Matrix nous proposent un univers baroque magnifique qui n’est pas sans rappeler, dans une certaine mesure, celui de John Carter, surtout au niveau des vaisseaux spatiaux.

C’est à mon sens le gros point fort des films de SF depuis 2009, et la sortie d’Avatar : on a le sentiment que n’importe quel roman SFFF pourrait être facilement adapté tant la CGI amène une liberté totale au cinéaste. L’émotion n’est pas en reste avec l’introduction poignante de Jupiter, l’héroïne du film : avec beaucoup d’humour, les Wachowski se livrent à une relecture post-moderne de mythes ancestraux comme Cendrillon, le vampire… et même le loup-garou ! Il fallait s’y attendre, les réalisateurs de Cloud Atlas abordent également le thème de la réincarnation sous une perspective intéressante, celle de la génétique. Ce qui se révèle vite frustrant tant les Wachowski ne font qu’effleurer des problématiques passionnantes, notamment celle d’une moisson de l’Humanité façon Mass Effect. Là où Cloud Atlas posait de nombreuses questions métaphysiques, Jupiter Ascending se contente d’être un efficace film d’action calibré grand spectacle.

Jupiter Ascending reste un excellent blockbuster, aussi drôle qu’intelligent, mais moins visionnaire que Cloud Atlas. Cette comparaison inévitable ne doit pas pour autant nous faire bouder ce plaisir (coupable ?). À la différence de bien d’autres réalisateurs hollywoodiens, les Wachowski font preuve de générosité en livrant une œuvre sincère digne d’un pulp, une œuvre qui risque d’être (encore) incomprise. Jupiter Ascending a la naïveté romantique des fresques épiques de jadis, et c’est tant mieux !

D’autres avis : Lorhkan

Published in: on février 10, 2015 at 11:34  Comments (24)  

The URI to TrackBack this entry is: https://escroc-griffe.com/2015/02/10/jupiter-le-destin-de-lunivers/trackback/

RSS feed for comments on this post.

24 commentairesLaisser un commentaire

  1. Oh oui sûrement encore une très grande ambition de leur part pour une vraie mise en lumière du cinéma de SF 🙂

    • C’est clair ! zéro cynisme de la part des Wachowski, on sent qu’ils éprouvent un réel amour pour la SF 🙂

      • Ils en feraient pas autant leur fond de commerce sinon, c’est sûr. 🙂

  2. Moins ambitieux que Cloud Atlas c’est certain, mais il avait l’opportunité d’installer une nouvelle franchise avec un ton à part du tout venant d’Hollywood, une troisième voie entre le second degré permanent (les films Marvel), et le réalisme sombre (Nolan par exemple). J’aime bien ces deux styles aussi, mais voir autre chose, ça a quand même quelque chose de plaisant.

    Dommage qu’il fasse un naufrage au box-office…

    • Je partage ta déception, c’est vraiment dommage car les Wachowski renouvellent le genre. Je suis aussi dépité qu’après avoir appris l’échec commercial de John Carter, mais je suis soulagé d’apprendre que je ne suis pas le seul à aimer la Science-Fantasy. Il faut se consoler en se disant qu’on aura au moins eu le privilège de voir ces films… 🙂

  3. Doux Jésus, que j’ai chialé devant E.T. la première fois aussi !
    Enfin bref, ce Jupiter Ascending me tente de plus en plus. Il me faisait un peu peur, j’avais l’impression en regardant le trailer que c’était du pur visuel au détriment d’une réelle intrigue mais j’ai vraiment envie de le voir pour me faire une idée ! En tout cas, ça a l’air de dépoter au cinéma. Je dois bien t’avouer que Cloud Atlas m’est complètement passé sous le nez, je ne me souviens même pas l’avoir vu programmé dans le ciné de ma ville… mais promis, je vais m’y intéresser de plus près ! 😉

  4. Ah E.T., le film qui a traumatisé les gosses ! 😀 Heureux si j’ai pu te donner envie de voir Cloud Atlas ! C’est vraiment le film que je regarde religieusement une fois par an, rien que d’en parler j’en ai des frissons 😉

  5. Ah ben tiens, je n’avais pas entendu parlé de film ! je note, je note… Et j’ai toujours pô vu Cloud Atlas. Il est bien dans ma boîte, mais faut juste que je me cale trois heures pour le voir ! 😉
    Moi, ET, j’étais crô petite quand je l’ai vu et depuis…j’en ai peur… 😦

  6. C’est vrai qu’ET était impressionnant !

    Pour « Cloud Atlas », je te recommande chaudement la VO, la VF est catastrophique… 😦

    • t’inquiète, chez c’est toujours en VO ! 😉 (sous-titré quand même)

      • Yeah !

  7. Tout comme toi, j’attends beaucoup de ce film parce que j’ai adoré Cloud Atlas (et Matrix !!!!). Pour ne rien te cacher, j’ai eu un peu peur que tu le descendes. Mais en fait, ce que tu dis là me donne encore plus envie, même si, malheureusement, je vais devoir attendre encore un petit peu. Et je risque de ne pas pouvoir le voir en VO…

    A.C.

    • « Pour ne rien te cacher, j’ai eu un peu peur que tu le descendes. »

      J’ai l’air si sévère que ça ? 😀 Bon,parfois je suis un peu dur dans mes critiques (je me souviens l’avoir été avec Pacific Rim sur Facebook 😉 ), mais globalement je suis assez bon public, surtout avec les pauvres Wachowski… Que vont-ils devenir après ce four cuisant ? Comme toi j’ai adoré Cloud Atlas (et les deux premiers Matrix), et je me demande si on assiste pas à leur chant du cygne… J’ai hâte d’avoir ton avis en tout cas !

      • Va déjà falloir que je parvienne à le voir… Pour Matrix, le 2 m’a été assez insupportable, mais bon.
        Oui, et tu n’a pas été très tendre avec Interstellar, si mes souvenirs sont bons.
        Et les resultats du box-office sont si mauvais que ça ?

        A.C.

  8. C’est vrai que j’avais été assez dur avec Interstellar… Pour Jupiter, on peut parler de catastrophe : un budget de 176 millions de dollars qui ne rapporte que 25 millions aux Etats-Unis (58 millions si on additionne le reste du monde) 😦 Bien sûr, la carrière du film n’est pas finie (il reste par exemple la sortie en Chine) mais ça part mal… On verra bien dans quelques mois !

  9. J’ai vu le film la semaine dernière.

    /!\ Spoiler /!\

    Visuellement, c’est effectivement magnifique. Pour continuer sur le plan visuel, en fait il y a certaines scènes, notamment le combat complètement hallucinant dans le ciel de NewYork (je ne sais plus si c’est bien cette ville mais peu importe) avec les aliens, qui est sont franchement trop rapide. Il se passe trop de chose en trop peu de temps. Le syndrome block buster surement. mais c’est un détail.
    Le plus dommage à mon sens c’est l’utilisation minimaliste de tout l’univers du film que l’on aperçois seulement en arrière plan mais qui offre des énormes possibilité de développement. Bref, j’aurais bien vu ce film en roman.
    Je vais finir sur mon coup de cœur : Le passage complétement décalé dans le marasme administratif de la planète Orus. 😀

  10. Ce que tu dis est très pertinent car à la base, les Wachowski avaient prévu une trilogie pour Jupiter Ascending. Si le film avait été un succès commercial, il est probable que l’univers aurait été largement exploité… hélas, on ne le saura jamais ! C’est clair que le passage administratif est génial, mention spéciale à la séquence avec Terry Gilliam, quel vibrant hommage… On est pas loin de Brazil pour le coup 😀

    • Je n’avais même pas fait attention qu’il s’agissait de Terry Gilliam ! Merci de m’avoir ouvert les yeux !

      • Je dois t’avouer que je l’ai découvert après avoir vu le film, j’étais aussi étonné que toi 😀

  11. Oh que je suis contente de lire cet article ! J’ai littéralement adoré ce film, et franchement, j’aurais bien regardé un opus n°2. Dommage qu’il se fasse descendre parce que, par bien des aspects, je l’ai trouvé tout simplement génial.

    • Et moi je suis tellement content de lire un tel commentaire ! 😀 Je partage ta déception, en espérant qu’il y aura un jour un comics faisant office de suite…

  12. Une bonne nouvelle incroyable pour les Wachowski : Jupiter Ascending cartonne en Chine ! http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Jupiter-Le-Destin-de-l-Univers-cartonne-en-Chine-4145426?utm_source=Twitter&utm_medium=Tweet&utm_campaign=PremiereFR

  13. […] les avis de Vert, Lorhkan, Just a Word, Anudar, Escrocgriffe, Bizz & Miel, L’écran […]

  14. […] l’événement avec Sense8. « Evénement » car après Cloud Atlas et Jupiter Ascending, les auteurs de Matrix ont décidé de réaliser une série télévisée. Comme pas mal de geeks, […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :