Les pays qui m’ont inspiré : la Jordanie

Le temple

Dans cet article je parlais du Japon, un pays qui m’a profondément marqué, et pas seulement au niveau de l’écriture. En 1999, j’ai aussi eu la chance de découvrir une autre contrée hors-normes, la Jordanie, dans le cadre d’une campagne de fouilles archéologiques organisée par le C.N.R.S. et l’I.F.A.P.O. Cette belle aventure, je la dois à un homme, le professeur François Villeneuve, de l’École Normale Supérieure. Alors que je n’étais encore qu’un étudiant en Histoire de 22 ans, il eut la gentillesse de me recruter dans son équipe afin de fouiller l’antique temple nabatéen de Khirbet Edh Dharih… en plein mois de juillet ! Nous étions logés dans l’école désaffectée d’un petit village. Tous les jours, nous nous levions à 5h00 du matin pour prendre les land rovers et profiter au maximum de la fraicheur.

Le matériel indispensable à des fouilles archéologiques

Une grue pour restaurer le temple

Tetris

La nuit, il faisait si froid que nous dormions souvent avec des pulls, mais la journée, la température dépassait facilement les 35 °C… Dans ces conditions, nous en étions réduits à effectuer des fouilles seulement la matinée. À dix heures, nous faisions une pause pour manger de la pastèque et boire (le « fatour ») car nous travaillions dans un environnement aride, pour ne pas dire désertique : il n’était pas rare de tomber sur un scorpion, et cette année-là ce fut un collègue archéologue qui en fit les frais avec une piqûre au doigt.

Mes premières fouilles (en haut, mon matériell)

Mes premières fouilles (en haut, mon matériel)

Plus la matinée avance, plus nos gestes ralentissent… À 13h00, le travail devient impossible.

Le même site, quelques jours plus tard.

Le même site, quelques jours plus tard : toujours plus profond

Parfois, la soif était si terrible que déglutir devenait douloureux, mais nous étions tous motivés à l’idée de fouiller le temple d’un peuple fascinant : les Nabatéens. À la manière des Japonais, les Nabatéens furent influencés par les peuples qui les entouraient tout en conservant une culture originale. On retrouve dans leur architecture une influence arabe, égyptienne et grecque… Pas étonnant que nous ayons découvert cette méduse !

 

C’est lors d’une visite à Pétra que j’ai pris la mesure de cette architecture monumentale. Pour atteindre cette île du désert, il faut traverser le Wadi Rum, pénétrer dans une région montagneuse via un défilé très étroit, le Sîq. Et là, soudain, le Kahzneh s’offre à vous : un mausolée de 43 mètres de haut. C’est Pétra qui m’a inspiré une île des Mers Turquoises dotée de canyons : Perdition.

Dans le Sîq. Derrière moi, le Kahzneh

Dans le Sîq. Derrière moi, le Kahzneh

 

Avec mes compagnons au pied du Khazneh

Avec mes compagnons au pied du Khazneh

Une architecture hors-normes...

Une architecture hors-normes…

Ensuite, on monte près de 800 marches…

Des tombes royales

Des tombes royales

Les fameux "djinns", très impressionnants...

Sur la droite, les fameux « djinns », des pierres très impressionnantes…

Un sanctuaire sacrificiel (si mes souvenirs sont bons...)

Un sanctuaire sacrificiel (si mes souvenirs sont bons…)

… et après cette ascension on découvre l’El Deir (« le monastère ») et ses chapiteaux ioniques, un monument qui serait dédié au roi divinisé Obodas Ier. Devenu monastère chrétien au quatrième siècle après J.C., l’El Deir a conservé son urne funéraire à son sommet. Cet édifice m’a inspiré la forteresse de Perdition, construite sur les ruines d’une civilisation mystérieuse…

   

Ces fouilles archéologiques ont aussi été pour moi l’occasion de rencontrer un peuple accueillant, dans des conditions privilégiées. Je repense parfois à ce guide de Pétra qui n’avait jamais vu la mer, et qui me racontait avec gravité qu’il descendait des Nabatéens. Ou cette nuit passée dans le désert du Wadi Rum, à dormir à moitié enterré dans le sable sous une infinité d’étoiles. Et ce silence… Deux jours plus tard, je revenais en France sous la pluie avec une dizaine de kilos en moins, et une violente angine. En sortant de l’aéroport de Nice, je sentais l’humidité dans l’air tout autour de moi, avec l’impression que les gens étaient littéralement gorgés d’eau. Alors que les arrosages automatiques se lançaient sous la pluie, j’étais émerveillé par cette richesse qui m’entourait, et horrifié par le gaspillage. Pour la première fois de ma vie, je réalisais la chance que j’avais de vivre dans un pays riche en eau.

En regardant ces photos, je ne peux m’empêcher de ressentir de la nostalgie. Du haut de mes 22 ans, j’étais emprunt d’une certaine innocence : dans ce monde pré-11 septembre, l’Irak et la Syrie n’étaient pas en guerre, et il était encore possible de visiter le souk d’Alep, les bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan… J’avais la naïveté de penser que ces trésors archéologiques seraient toujours à l’abris de la folie des hommes. Mais tous ces drames n’effaceront jamais mes convictions humanistes, au cœur des Pirates de l’Escroc-Griffe.

En mémoire de Moussa et Fayçal

Pour en savoir plus sur cette campagne de fouilles, ça se passe ici.

Published in: on mai 19, 2014 at 9:45  Comments (34)  
Tags: , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://escroc-griffe.com/2014/05/19/les-pays-qui-mont-inspire-la-jordanie/trackback/

RSS feed for comments on this post.

34 commentairesLaisser un commentaire

  1. Et tu n’as pas trouvé l’Arche d’Alliance ? ;)-

    Bel article !

    • Je vois que j’ai affaire à un connaisseur d’Indy 😉 Non, hélas. Et je vais briser un mythe : l’intérieur du Kahzneh montré dans le film est en réalité un studio hollywoodien… Merci pour ta visite !

      • Pour le tournage en studio, on pouvait s’end douter ! En tout cas, belle expérience que tu as eu, je t’envie ! 🙂

        • Merci ! Le temple était assez reculé, mais Pétra reste largement accessible aux touristes (pour peu qu’on évite les grandes chaleurs…).

  2. Très très bel article en effet : tu nous fais voyager dans la Jordanie de tes 22 ans, tout autant que dans les paysages des pirates de l’Escroc-griffe : entre la fantaisie, le passé et le présent, c’est un voyage très émouvant.
    Merci pour le partage !

  3. comme je t’envie ! Quel beau voyage, quel partage ! S’il m’était possible de retourner en arrière et de faire d’autres choix, je n’aurais plus peur de quitter le nid, ma famille, mes proches pour courir le monde archéologique. J’ai toujours voulu partir sur des chantiers de fouille. Hélas, ce n’est pas la vie que je mène aujourd’hui qui pourrait me le permettre (qui sait quand ma petiote sera plus grande !). J’espère lui transmettre mon goût pour la découverte des cultures et j’espère aussi pouvoir un jour aller en Jordanie ! Merci Capitaine !

    • De rien Earane, avoir des enfants est également une magnifique aventure 😉 J’espère également que vous pourrez aller en Jordanie, la cité de Pétra est d’une beauté envoutante…

      • Je l’espère ! Tout comme j’espère ardemment retourner en Egypte aussi !

        • Voilà un pays que je dois absolument visiter un jour, tu en as de la chance 😉

          • Oh oui oh oui, l’Egypte : pays coup de coeur s’il en est.
            Si je peux me permettre, le plus beau voyage que j’aie fait c’est avec les voyages Arts et Vie. Je ne suis pas objective sur cette association car c’est suite à ce voyage que je suis devenue accompagnatrice pour eux, mais vraiment je te le conseille pour avoir une approche très profonde, très humaine, et en tout petit groupe, de ce beau pays. ♥

            • J’en prends bonne note ! L’Egypte est un pays incontournable, merci pour tes infos 😉

              • J’y suis allée 5 fois et ce fut à chaque fois différent. L’une d’elles reste à jamais c’est lorsque la guide qui nous accompagnait nous a emmené dans des endroits peu fréquentés comme le village des artisans (excursion très rarement proposée aux touristes) tout comme une escapade en taxi classique avec un homme fantastique, un égyptien pur souche, qui nous a montré le Caire des égyptiens, à savoir celui où il n’y a ni eau, ni électricité.

                • Génial ! Des voyages authentiques, il n’y a que ça de vrai 😉

  4. Merci Citarienne, c’était un vrai plaisir de se replonger dans ces souvenirs… Heureux que tu aies aimé le voyage 😉

  5. Oh, quel voyage inoubliable ! Faire des fouilles archéologiques en Jordanie… C’est évocateur de rêve ! En plus du paysage, du peuple de la culture, vous avez trouvé une bien jolie méduse. 🙂 Et Pétra, c’est juste un rêve, quelle merveille !

    Je comprends que le retour en France ait pu être dur… Merci pour ce petit bout de soleil !

  6. Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous ces souvenirs et ces superbes photos. Comment ne pas avoir le cœur gros en pensant à l’avant 2001 ?

    • Je t’en prie ! Oui, c’était un autre monde… Je me rappelle encore qu’un copain archéologue avait fait une halte en Syrie avant de nous rejoindre sur le site. Il a eu la chance de visiter Alep, Damas… Certes, tout n’était pas rose (il y a avait un blocus en Irak, et toujours ce tragique conflit israélo-paléstinien), mais la situation du Proche-Orient était sans commune mesure avec ce qui se passe maintenant… Espérons que les colombes de la paix reviennent vite !

  7. Merci à toi pour ce gentil commentaire Flora ! C’est vrai que le retour fut pour le moins… délicat : j’étais malade comme un chien et pour la petite histoire, je découvrais que j’étais désormais célibataire… « Loin des yeux, loin du coeur » ^^ Mais comme tu l’as compris, ce voyage a été une fantastique aventure humaine que je n’oublierai jamais.

  8. Souvenirs, souvenirs… Ça a fait naître plus d’un sourire sur mon visage.
    Merci pour cet article, qui aura, je l’espère, toute l’attention qu’il mérite.

    • Tu m’étonnes ! Je me rappelle encore cet été 1999, à nous préparer à la rentrée universitaire… Que de souvenirs… Merci pour ton passage, l’ami 😉

  9. C’est vraiment intéressant.
    Tu as eu dans cet article le don de restituer la grandeur de ces monuments historiques ! 🙂 Et j(avoue, j’ai eu un grand sourire à la photo intitulée « tetris » ^^

    Merci pour ce dépaysement ! 😉

    • Hahaha 😀 Oui, c’était vraiment une partie de Tetris relativement dangereuse, car nous guidions les blocs soulevés par la grue avec nos mains, il ne fallait pas être trop distrait ^^ Merci pour ton enthousiasme ! 😉

      • « Game Over »… Oh merde, Jacques était dessous !!!

        Hum… ^^

  10. Un pays que j’aimerais vraiment visiter !
    Ça a même failli se faire, il y a quelques années. Maintenant, avec la guerre en Syrie, c’est un peu plus compliqué…
    Mais j’espère toujours y aller un jour.
    Merci pour ces photos qui font rêver, chanceux que tu es ! 😉

  11. Oui, un peu plus compliqué mais pas impossible, c’est tout le mal que je te souhaite 😉 Ravi que ces photos te plaisent 😉

  12. Wouha c’est trop bien ! Tu as vraiment de la chance de participer à un truc comme ça.
    Dans une autre vie, j’aurais bien voulu être archéologue.

    • Je t’avoue que ça m’aurait bien dit aussi d’en faire mon métier ! Mais il faut une rigueur que je n’ai pas 😉 Comme tu dis, « dans une autre vie », qui sait 😉

  13. Merci pour ces belles images, c’est magnifique ! Quelle chance d’avoir pu découvrir ces sites si majestueux !

  14. Je t’en prie ! Oui, c’est clair qu’il s’agit d’une sacrée chance… La très récente découverte archéologique dans l’Oise (un sanctuaire romain monumental avec des statues uniques au monde) montre bien qu’on a encore beaucoup de trésors à retrouver… 🙂

  15. […] Japon, les biopunks, les tardigrades, les univers vivants, les pulps, les Daleks, les dystopies, la Jordanie, ou même la république des lettres… Je vous avoue qu’au début j’avais peur […]

  16. […]                   Dans cet article sur mes fouilles archéologiques en Jordanie, j’avais expliqué comment l’Antiquité m’avait influencé dans la création de […]

  17. […] j’écrivais mon premier roman, une œuvre fantastique inachevée, en partie rédigée lors de fouilles archéologiques non loin de Pétra, mais mon inspiration se perdit dans le sable du désert jordanien. La même année, je subissais […]

  18. Un voyage d’il y a presque 20 ans. Quel merveilleux souvenir.
    Une méduse et un ange à côté ? Superbe. De quoi alimenter sérieusement l’imaginaire !

    • Tout à fait ! Presque 20 ans, fichtre, comme le temps passe…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :