Je suis invité aux Imaginales !

Je viens d’apprendre la nouvelle ce matin : je suis officiellement invité aux Imaginales 2015 !

À 48h00 du coup d’envoi, je ne m’y attendais pas du tout, c’est un rêve qui se réalise…
Je suis d’autant plus ému qu’il s’agit d’un festival particulièrement important pour moi : comme vous le savez, le tournant de mon aventure éditoriale, c’est Épinal et ce fameux speed dating littéraire avec Stéphane Marsan, il y a tout juste deux ans.

On m’a donc prévenu que je dédicacerai à la table du festival, j’aurai sur place une pile d’exemplaires prévus à cet effet…

Merci les Imaginales, et merci Bragelonne !

Sur la route

La FNAC de Cannes a vu les choses, euh, en grand. Heureusement que c’était temporaire, je ne vous raconte pas le malaise quand il faut aller acheter un câble USB un samedi après-midi et que vous voyez cette photo : pour le coup j’avais l’impression d’être le dirigeant d’un régime totalitaire ! Mais c’est émouvant de sentir un engouement dans la ville où on a grandi.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un petit bilan de cette première prise de contact avec de vrais lecteurs en chair et en os : c’était génial ! J’ai retrouvé de vieux amis avec qui j’avais joué, lorsque nous avions quinze ans, aux Huit Lances de Diamant. C’est le jeu de rôle qui a en partie inspiré les Pirates de l’Escroc-Griffe, comme je l’expliquais dans cet entretien au Républicain Lorrain.

IMG_7606

 

 

 

Naturellement, j’ai également rencontré de nouveaux lecteurs(lectrices) avec qui j’ai pu discuter longuement.

Agonisant, mais content (l’explication dans quelques lignes)

Après tant d’années de travail, c’est vraiment émouvant de pouvoir enfin échanger sur l’univers des Mers Turquoises, de savoir que mes personnages vivent désormais dans l’imaginaire de lecteurs…

Cindy, fan de Goowan et avocate de la cause kazarsse

Cindy, fan de Goowan et avocate de la cause kazarsse

 

Les équipes des FNAC de Cannes et Metz ont été aux petits soins avec moi (merci encore à elles !). Le livre a été très bien accueilli, on a déjà prévu d’autres rencontres de ce type. Pour la petite histoire, juste avant la première dédicace de Cannes mercredi, j’ai attrapé une grosse rhinopharingite, du coup je me suis retrouvé avec la voix rauque du capitaine Bretelle. Bizarrement, ça m’a donné pas mal de confiance en moi ! Et samedi à Metz, ma santé ne s’est pas arrangée puisque le soir après la dédicace mon oeil droit est devenu aussi rouge que celui d’un zombie, au point où j’ai envisagé de porter un bandeau pirate. Mon état de santé n’a visiblement pas découragé les personnes qui sont venues à mon stand.

Amis de trente ans ou nouveaux lecteurs, je vous adresse un immense merci pour ces deux formidables journées. En ce qui me concerne, je reprends bientôt la route pour rejoindre le Festival Nice-Fictions qui aura lieu dès vendredi (déjà)…

Je ne vous mentais pas, j’étais bien un zombie façon 28 jours plus tard, mes mouvements sont trop rapides pour l’appareil photo.

La bande-annonce des Pirates de l’Escroc-Griffe

J’espère que cette bande-annonce vous plaira ! N’hésitez pas à cliquer sur l’option HD, c’est plus joli.
(Pour info, car on me pose la question régulièrement, le 18 mars le livre sort EN PAPIER et en numérique et pourra être commandé dans n’importe quelle librairie. Je vous livrerai d’ailleurs mes impressions sur l’édition papier des Pirates une fois que je l’aurai entre les mains).

J-5

Le Précieux, sur le site de Bragelonne

Plus que quelques jours d’attente ! J’ai hâte de savoir à quoi va ressembler mon roman « en vrai ».

J’ai peu d’informations, si ce n’est que :

– Je parle des Pirates sur le webzine les Bouquinautes.

– l’édition papier sera disponible en même temps que la version numérique le jour de la sortie.
– la version papier fera 463 pages.

C’est quasiment la taille des Voies d’Anubis chez Bragelonne. Ce détail ne manque pas de me faire sourire, car j’ai toujours eu l’impression que mon tome 1 était « court » ! Au fur et à mesure des corrections, le livre a pris de l’épaisseur, mais je ne l’ai pas vu grandir grossir. Il reste cependant largement moins volumineux qu’un pavé comme le Nom du Vent :

Comme le prouve indiscutablement ma photo, les Voies d'Anubis aura quasiment la même taille que les Pirates de l'Escroc-Griffe, mais les deux romans auront néanmoins des dimensions à celles de Heidi, mon chat persan (merci pour sa collaboration)

Mon roman aura quasiment la même taille que les Voies d’Anubis, mais une chose est certaine, les deux livres auront des dimensions inférieures à celles d’un chat persan de taille adulte (merci à Heidi pour son énergique collaboration).

En ce qui concerne les dédicaces, j’ai deux dates à vous annoncer si l’envie vous prend de me rencontrer :

– le mercredi 8 avril à la FNAC de Cannes (à partir de 16h00)

Par contre ce n’est pas du jeunesse, c’est une erreur de la FNAC

 
 
– le samedi 18 avril au CULTURA de Terville près du Leclerc (de 14h00 à 18h00)
Il y en aura d’autres.

Voilà. Une page se tourne, j’ai cette drôle d’impression que le livre ne m’appartient plus. Quand je regarde les sorties du mois de mars, je suis à la fois intimidé de me retrouver avec Peter Straub (depuis mes 14 ans je vénère Le Talisman, co-écrit avec le King en personne) et en même temps heureux, à mon très humble niveau, de rejoindre une grande famille de l’imaginaire…

Published in: on mars 13, 2015 at 10:42  Comments (26)  
Tags: