Sur la route

La FNAC de Cannes a vu les choses, euh, en grand. Heureusement que c’était temporaire, je ne vous raconte pas le malaise quand il faut aller acheter un câble USB un samedi après-midi et que vous voyez cette photo : pour le coup j’avais l’impression d’être le dirigeant d’un régime totalitaire ! Mais c’est émouvant de sentir un engouement dans la ville où on a grandi.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un petit bilan de cette première prise de contact avec de vrais lecteurs en chair et en os : c’était génial ! J’ai retrouvé de vieux amis avec qui j’avais joué, lorsque nous avions quinze ans, aux Huit Lances de Diamant. C’est le jeu de rôle qui a en partie inspiré les Pirates de l’Escroc-Griffe, comme je l’expliquais dans cet entretien au Républicain Lorrain.

IMG_7606

 

 

 

Naturellement, j’ai également rencontré de nouveaux lecteurs(lectrices) avec qui j’ai pu discuter longuement.

Agonisant, mais content (l’explication dans quelques lignes)

Après tant d’années de travail, c’est vraiment émouvant de pouvoir enfin échanger sur l’univers des Mers Turquoises, de savoir que mes personnages vivent désormais dans l’imaginaire de lecteurs…

Cindy, fan de Goowan et avocate de la cause kazarsse

Cindy, fan de Goowan et avocate de la cause kazarsse

 

Les équipes des FNAC de Cannes et Metz ont été aux petits soins avec moi (merci encore à elles !). Le livre a été très bien accueilli, on a déjà prévu d’autres rencontres de ce type. Pour la petite histoire, juste avant la première dédicace de Cannes mercredi, j’ai attrapé une grosse rhinopharingite, du coup je me suis retrouvé avec la voix rauque du capitaine Bretelle. Bizarrement, ça m’a donné pas mal de confiance en moi ! Et samedi à Metz, ma santé ne s’est pas arrangée puisque le soir après la dédicace mon oeil droit est devenu aussi rouge que celui d’un zombie, au point où j’ai envisagé de porter un bandeau pirate. Mon état de santé n’a visiblement pas découragé les personnes qui sont venues à mon stand.

Amis de trente ans ou nouveaux lecteurs, je vous adresse un immense merci pour ces deux formidables journées. En ce qui me concerne, je reprends bientôt la route pour rejoindre le Festival Nice-Fictions qui aura lieu dès vendredi (déjà)…

Je ne vous mentais pas, j’étais bien un zombie façon 28 jours plus tard, mes mouvements sont trop rapides pour l’appareil photo.

The URI to TrackBack this entry is: https://escroc-griffe.com/2015/04/12/sur-la-route/trackback/

RSS feed for comments on this post.

15 commentairesLaisser un commentaire

  1. J’ai honte, je ’n’ai pas encore pris le temps de me procurer ton livre ! mais promis, je vais le faire d’ici le mois de mai ! 😉

  2. Oh, il n’y a pas de honte à avoir ! ❤ Ce n'est pas une obligation 😉 De la même façon, si tu te le procures, j'attends un avis franc, je ne me vexerai pas si tu n'aimes pas, toutes les critiques sont bonnes à prendre 😉

    • Pas de souci, ma critique sera sincère ! 🙂

    • Et en tout cas, félicitations pour ces débuts en fanfare ! Ça doit vraiment faire chaud au cœur de voir que son travail est apprécié !

  3. Merci 😀 Oui, je suis vraiment touché ❤

  4. J’ai bien ri avec l’histoire du régime totalitaire…C’est génial ! La récompense d’années de boulot, hein !

  5. 😀 Oui, c’est le côté sympa de ce travail 😉

  6. félicitations capitaine ! tu le mérite, j’en suis certaine !

    • Merci Manihola ❤

  7. Mais non, monsieur le président à vie de la non-république des Mers Turquoises, tu n’as pas une tête de dictateur 😉
    Ravi de voir que tes premières dédicaces se passent bien malgré ton état de décomposition avancé 😛 Tu seras sur le stand de Bragelonne aux Imaginales ?

  8. Ah, tant mieux si je n’ai pas créé ma propre dystopie 😉 Pour les Imaginales, je viens juste en touriste, ce ne seront que des dédicaces « sauvages » 🙂

  9. Félicitations ! Je vais me répéter mais bon : gloire ! 😀

    • Merci 😀

  10. Je n’ai pas pu laisser un commentaire de mon portable la semaine dernière, mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, je passe maintenant que j’ai récupéré l’ordi. 😉
    Je suis ravie de voir que ta journée s’est bien passée, malgré les petits ennuis physiques (je suis sûre que personne n’a rien remarqué 😉 ) En tout cas, la FNAC avait fait ce qu’il fallait, chapeau ! 🙂
    J’ai vu aussi que Nice c’était super, bref, que de beaux moments, ça équilibre ces longues heures de solitude à plancher sur nos textes. 😉

    Plus qu’un mois avant les Imaginales, yes ! 😀

  11. Merci pour ta visite, c’est super sympa ! Oui, les FNAC de Metz et Cannes ont assuré, sans parler de Nice-Fictions, les auteurs ont été choyés 🙂 Tu as raison, heureusement qu’on a ces moments de joie pour nous récompenser après des années d’écriture ! Hâte de te voir aux Imaginales en tout cas, je sens qu’on va bien rigoler 😉

    PS : désolé d’être peu présent en ce moment, je suis en plein dans les corrections éditoriales des romans suivants, ce n’est pas simple…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :